Programme 2019


    Parler pour ne rien dire… mais on s’en fout (atelier taverne)

    Ce soir, Berthe rentre de la forêt où elle a travaillé toute la journée. Alors que la neige tombe sur les champs séparant le village de sa hutte de travail, elle ne peut s’empêcher d’accélérer le pas vers la taverne dans laquelle l’attendent une bonne écuelle et des amis avec qui partager une chopine. Soudain, une pensée traverse son esprit (sans vraiment lui faire mal, je vous rassure). Nous sommes vendredi, et en cette fin de semaine, il est certain qu’un groupe d’aventuriers va venir poser ses fesses dans la taverne… comme chaque vendredi, en fait…. Une soirée minable en perspective pour Berthe donc, qui devra passer la soirée à raconter combien les orcs du coin sont abominables, promettre ses maigres réserves d’argent pour débarrasser le village de la banshee du coin parce qu’elle empêche le petit du bourgmestre de dormir à la pleine lune ou encore où trouver le pissenlit magique qui ne pousse qu’à côté de la légendaire cité cachée de foürletoalah. Ils vont lui raconter qu’ils sont orphelins accablés d’anneaux magiques de mon cul et lui montrer leur grosse épée enchantée. Soudain, Berthe fait demi-tour. Elle court jusqu’à sa hutte, ramasse sa hache puis se remet en route. Le premier demi-démon qui ne s’intéresse pas d’abord au temps qu’il fait et aux accomplissements de sa vie ce soir, il s’en prend une. »

    L’atelier Taverne, c’est un atelier qui ne sert à rien. Enfin si, mais non. On va apprendre à parler, à discuter, à échanger, à jouer et surtout… surtout, on ne va rien accomplir et passer un bon moment (TI !) parce que la vie, ça n’se limite pas aux enquêtes et aux grandes épopées héroïques… T’as du mal ? viens apprendre ! Tu sais déjà ? viens t’améliorer ou te marrer ! T’as pas envie ? c’pas grave, y’a d’autres trucs à faire qu’un atelier Taverne !

    Cet atelier vise un public plus large que le public habituel de BetaLARP. Il se veut vulgarisateur et une opportunité pour tou.te.s celleux qui le veulent de se rapprocher de l’événement.

    Marc Bourgeois/Maar Audin – Samedi 19.01 (20h30 – 22h)

     

    Share

        Automne est morte

        Automne a été assassinée. Enfin, c’est ce que dit la police… en fait, ce n’est même pas très clair, même pour eux. Automne était frivole, elle aimait sortir, se faire remarquer… elle était connue pour ses frasques, ses amants éphémères, ses coups de gueule en public contre d’autres membres de la société féérique ou magique. Car, Automne était une fée. Elle était même une princesse. Amoureuse de la vie humaine, elle s’était installée parmi eux au vu et au su de tous et n’hésitait pas à jouer de ses « charmes » pour se faire aimer. Automne aimait aussi défier le hasard, or, il n’y a pas pire attitude pour une fée.

        Eric Stevens – Dimanche 20.01 : 10h-14h

        Share

            The Naked Truth

            Talking is hard. Talking about feelings is harder – especially to those who mean something to you. It takes a special space for these things. It takes a sauna. This scenario will give a look into a seldom seen side of Finnish masculinity, and give an understanding of why the sauna is such an important part of Finnish culture for many. This scenario wants to tell a story about this reality for the people living outside the Finnish culture.

            « The scenario is structured in two parts: the prologue and the sauna evening. The prologue builds character backgrounds and sets expectations about the upcoming gathering of friends. The sauna evening covers the the meeting of friends, and the scenes take place in the dressing room and in the sauna ».


            Parler est difficile. Il est encore plus difficile de parler de sentiments – surtout à ceux et celles qui comptent pour vous. Il faut un espace spécial pour ces choses. Il faut un sauna. Ce scénario donnera un aperçu d’un aspect rarement vu de la masculinité finlandaise et expliquera pourquoi le sauna est une partie si importante de la culture finlandaise pour beaucoup. Ce scénario veut raconter une histoire sur cette réalité pour les personnes vivant en dehors de la culture finlandaise.

            Le scénario est structuré en deux parties: le prologue et la soirée sauna. Le prologue construit le fond du personnage et définit les attentes à l’égard de la rassemblement d’amis. La soirée sauna couvre la réunion entre amis, et les scènes se déroulent dans le vestiaire et dans le sauna.

            Axelle Cazeneuve – Samedi 19.01 : 14h-18h

            Share

                Expérimentons le Play To Win / Play To Lose / Play To Lift

                L’atelier sera rythmé selon ce plan :

                1) Introduction (3’)
                2) Définitions collectives (12’)
                3) Exercices (55’)
                3.1) Formation des groupes (1’)
                3.2) Répartition + prise en main des rôles (3’)
                3.3) Mise en route de la dynamique de groupe (6’)
                3.4) Essai au Play to win (10’ de jeu + 5’ de mise en commun)
                3.5) Essai au Play to lose (10’ + 5’)
                3.6) Essai au Play to lift (10’ + 5’)
                4) Conclusion (5’) + ROTI

                Prenons-nous 90 minutes pour expérimenter ces 3 approches de jeu, afin de mieux les appréhender, et les pratiquer selon les contextes de jeu.

                Gilles Masy & Romain Gegas – Dimanche 20.01 : 14h-16h

                Share

                    Un Serpent de Cendre

                    « Un Serpent de Cendre » traite du côté sombre des sectes : que se passe-t-il quand d’anciens membres se retrouvent après cinq années de séparation ? Ce jeu sera précédé par des ateliers, et conclu par un débriefing. Durant le jeu, les sujets suivants pourront être abordés : dépression, religion, manipulation, culpabilité, violence morale, meurtre, isolement.

                    Michaël Freudenthal – Samedi 19.01 : 14h-17h

                    Share

                        Lamentation of the sock puppet

                        Lamentation of the sock puppet est un gn de plateau parodique où vous incarnerez des aventurier.es chaussettes explorant un donjon à la recherche de la Manique de la destinée. Ce jeu se veut être une parodie affectueuse des jeux de rôles porte-monstre-trésor. Second degré et bonne humeur de mise.

                        Véra Descamps – Samedi 19.01 : 21h – 22h

                        Share

                            Même pas peur : ces belges (et français) qui font du GN International

                            Partir marcher dans la neige en Tchéquie, vivre 3 jours dans un bunker en Suède ou jouer dans des décors de film en Espagne, pourquoi certains vont-ils (quasi) au bout du monde pour jouer? Quelles expériences en ramènent-ils? Céline, Kevin, Cora, Fabrice et Romain font partie de ces joueurs qui ont tenté l’aventure internationale. Où? Quand? Pourquoi? Comment?

                            Anne Marchadier – Samedi 19.01 : 17h-18h

                            Share

                                La note d’intention

                                Après une rapide introduction théorique, les participant.e.s seront amené.e.s à échanger leurs expériences concernant les enjeux d’une note d’intention, son contenu et l’acquisition de celui-ci par les joueur.euse.s. Cette table ronde se veut accessible sur le plan théorique et riche en applications pratiques.

                                Benoit Nicaise : Samedi 19.01 (10h-11h)

                                Share

                                    Café GN / Le GN dans tous ces débats

                                    Les Mass Larp nivellent-ils par le bas ? Sécurité émotionnelle rime-t-elle avec jeu ? Le GN doit-il se vendre au pédagogue ? Le joueur n’est-il quand pas un client, au fond ? Les sujets qui fâchent, qui divisent et polarisent seront au coeur de ce moment de débat dont les thèmes seront désignés au fil de la première journée de Beta Larp. Chacune et chacun pourra se faire l’avocat·e (sincère ou non) de l’une ou l’autre position et les discussions seront modérées pour faciliter les échanges et préciser les positions.

                                    Gilles Cruyplants & Daniel Bonvoisin – Samedi : 19h-21h

                                    Share

                                        Atelier de calibration culturelle

                                        Épargnez aux joueur.euse.s la lecture de kilomètres de background, garantissez la réussite de votre vision d’un background de groupe ou approfondissez la culture d’un groupe telle qu’imaginée avec avec un outil simple, rapide et impliquant pour vos participant.e.s. Cet atelier se base sur le travail de Martin Nielsen et du workshop éponyme.

                                        Fabrice Wauthy – Dimanche 20.01 : 11h30 – 13h

                                        Share

                                            Pot-pourri théorique : liens entre la pédagogie et le jeu

                                            Cette présentation de 25/30 minutes suivie d’une discussion permettra de poser des réflexions sur la ressemblance entre attitude ludique et l’enseignement tel qu’il est recommandé par les sciences de l’éducation, tout en posant clairement la frontière qui sépare les deux activités. Bien qu’étudiant des théories sérieuses écrites par des personnes sérieuses, la présentation se veut accessible et compréhensible pour qui a la curiosité d’y assister.

                                            Michaël Freudenthal – Samedi 20.01 : 10h-11h

                                            Share

                                                Et, y a quoi dans ta potion ?

                                                L’idée est d’aborder la question de la drogue en GN au sens large. De son utilisation à l’heure actuelle, des raisons qui poussent à leur recours lors du jeu, de la nécessité de celles-ci ou de la possibilité d’en réduire l’usage. Une discussion sur la réduction des risques lié peut également être abordée de même qu’une réflexion plus large vis à vis de la tension en jeu et des dérives ou exagération liées. La table ronde se veut réaliste, sans jugement consensuel sur l’usage de substances psychoactives.

                                                Pierre-Louis Deudon – Samedi 19.01 : 15h-16h

                                                Share

                                                    Language(s) in LARP – What’s stopping you from attending outside your comfort zone?

                                                    A moderated round table talk about the not only the usage of language in different larp scenes, but also potential tips and tricks on how to make your event more accessible for foreign guests.

                                                    Tom Boeckx – Samedi 19.01 : 17h-18h

                                                    Share

                                                        De BEta Larp au Festival du Huis clos

                                                        Proposer à des candidats organisateurs de huis-clos de les lancer en vue du festival de novembre 2019. Les aider à trouver leur thème ou leur en proposer un, commencer la mise en place nécessaire à l’écriture (pitch, personnages, déroulement) et leur proposer de les « accompagner » pendant tout le long de l’année jusqu’à l’événement proprement dit.

                                                        Eric Stevens – Samedi 19.01 : 10h-13h

                                                        Share

                                                            Formation BWAT (théorie et pratique)

                                                            La formation sera donnée en deux temps. La première partie théorique sera donnée sous forme de conférence (1h30-2h). Les différents types d’armes de GN seront abordés et leurs critères de sécurité respectifs expliqués. La seconde partie se déroulera plus sous forme d’atelier (2-3h), l’occasion sera donnée à chacun de prendre en main une arme et d’apprendre comment l’homologuer.

                                                            Quentin Bocken & Quentin Elias – Dimanche 20.01 : 10h – 16h

                                                            Share

                                                                Maquillage à effet spéciaux

                                                                N’avez vous jamais eu envie de vous essayer au maquillage mais le budget ne suivait pas pour vos premiers tests? Et bien cet atelier d’une heure trente propose de vous laisser tenter et découvrir des maquillages à effets spéciaux GRATUITEMENT ! Le magasin Fiesta Gogo offre cette opportunité pour se faire les dents dans le milieu du jeu de rôle grandeur nature sous les conseils amateurs d’Archibald Simonis.

                                                                Archibald Simonis – Samedi 19.01 : 16h-18h

                                                                Share

                                                                    La communauté du GN : histoire d’un échec

                                                                    La communauté du GN (Belge et d’ailleurs) est un échec. Les initiatives individuelles sont bien souvent dénigrées, réprimées, intéressées ou étouffée sous les effets pervers d’un star system, d’un bouche à oreille malveillant, de leviers de manipulation, de crise d’ego et de pouvoir. Et si l’ennemi n’était pas celui que l’on pense ? Ouvrez les yeux et votre esprit Cherchez à comprendre les origines et leviers des problèmes de notre « communauté » malade. Réalisez l’impossible en tentant de sauver le(s) GN.

                                                                    Le ou la GNiste masqué.e – Samedi 19.01 : 14h-15h

                                                                    Share

                                                                        Vers un GN moins bavard : Silence, Ennui & Corporalité

                                                                        La tentation est parfois de participer en GN comme on participe à un jeu de rôle sur table itinérant : on se déplace d’un lieu à l’autre en discutant, avec en addition un costume qui rend bien en photo. Mais que ce soit dans le design du jeu ou comme un parti-pris personnel, il y a plein de raisons d’explorer plus avant la physicalité des personnages. Dans ce panel, on abordera le silence, l’ennui et le corps comme vecteurs de jeu à travers des retours d’expériences.

                                                                        Rachel Hoekendijk – Dimanche 20.01 : 15h-17h

                                                                        Share

                                                                            Le jeu de rôle comme outil pédagogique chez les enfants

                                                                            Lors de cette table ronde, nous aurons l’occasion de discuter du GN comme outil pédagogique afin d’établir une dynamique de groupe, gérer des conflits, ou encore mobiliser différemment nos intelligences . Nous discuterons également des avantages que le GN et le JDR ont dans l’apprentissage et l’immersion chez un enfant.

                                                                            Cixian – Dimanche 20.01 : 14h-15h

                                                                            Share

                                                                                Et si on jouait dans un monde de bisounours ?

                                                                                Et si la bienveillance était la solution pour mieux jouer ? Pour appréhender des thématiques plus sombres et adultes ? Au gré de notre parcours, depuis un milieu relativement toxique, nous avons découvert le GN nordique, et des valeurs qui nous ont énormément plu, que nous résumons sous la notion de Bienveillance. Essentiellement, le GN repose sur la confiance réciproque entre organisateurs et joueurs. De notre point de vue, la bienveillance est le meilleur moyen d’arriver à maintenir cette confiance. Cette notion a énormément fait évoluer nos GNs, et nous vous proposons le fruit de nos réflexions, ainsi qu’un début d’exploration des mécanismes pour arriver à faire des GNs plus bienveillants. Nous espérons aussi sortir des clichés habituels sur l’idée que la bienveillance pourrait mener à un jeu aseptisé ou plus tiède. Au contraire…

                                                                                Aurore Brouet – Samedi 19.01 : 18h-19h

                                                                                Share

                                                                                    Le GN et le numérique : besoins et opportunités

                                                                                    Organisé de manière collégiale, l’idée de cette table ronde est de permettre à ses participants de faire un constat des outils déjà existants, de communiquer autour de leurs développements, puis de soulever les besoins ou les problématiques qui pourraient trouver une solution numérique.

                                                                                    Guillaume Faure – Samedi 19.01 (10h-11h)

                                                                                    Share

                                                                                        BEta QUIZZ

                                                                                        A travers une parodie de jeu télévisé, les participant.e.s seront amené.e.s à (re)découvrir les différents termes techniques qu’ils rencontreront tout au long de la journée (et peut être quelques primates jokes). Il s’agit d’un jeu ou les participant.e.s peuvent être actifs.ves ou non en fonction de leurs choix. Le ton humoristique et décalé est évident assumé même si le contenu reste, lui, très sérieux.

                                                                                        Benoit Nicaise & Cora – Samedi 19.01 (22h-23h)

                                                                                        Share

                                                                                            Dés Concertants : musique en GN

                                                                                            Comment intégrer la musique en GN ? Que peut-elle apporter à l’expérience de jeu ? Quel outil peut-elle être pour les orgas ? Joueu·r·se et/ou musicien·ne, faut-il faire un choix ? Un atelier-rencontre entre conférence, démonstration, partage d’expériences et expérimentation. Ouvert aux musiciens (instruments cordialement invités) et à tou·te·s les enthousiastes !

                                                                                            Bureau des songes – Musique – Dimanche 20.01 : 10h-11h30

                                                                                            Share

                                                                                                Du scénar au briefing : quelques outils

                                                                                                Du grand briefing général juste avant le TI au petit briefing qui concerne 10 PNJ, en passant par les consignes de sécurité avant une bataille rangée, il est une certitude: briefer, ce n’est pas facile. Pourtant proposer un briefing efficace a de nombreux avantages: gain de temps, gain d’énergie, meilleure immersion (puisqu’il ne faut pas sortir du jeu pour demander des détails), meilleure efficacité des PNJ, etc. À toutes fins utiles, cet atelier propose de lister un éventail de bonnes pratiques concernant la réalisation d’un briefing, suivi d’un atelier d’écriture qui permettra de mettre en pratique ces quelques conseils.

                                                                                                Martin Gontier & Maar Audin – Samedi 19.01 : 14h – 16h

                                                                                                Share

                                                                                                    METAGAMING: Briser Le 4ème mur

                                                                                                    Au théâtre, le quatrième mur désigne un mur imaginaire situé sur le devant de la scène, séparant la scène des spectateurs et au travers duquel ceux-ci voient les acteurs jouer. Lorsqu’un acteur parle au public en tant que personnage, il « brise » ce mur et la fiction rejoint alors la réalité. Exemples concerts d’aujourd’hui et portabilité au GN seront entre autres abordés pour évaluer au final les dangers et les intérêts de ces techniques. Alors, pour ou contre ? Comment et pourquoi ?

                                                                                                    Gilles Cruyplants – Samedi 19.01 : 16h-17h

                                                                                                    Share

                                                                                                        Méthodologie d’organisation 2.0 : Slack, Trello et agilité

                                                                                                        A l’heure où le secteur public et associatif semble découvrir les méthodes Agile pour l’organisation de leur travail, où l’accessibilité aux outils en ligne et appli n’a jamais été aussi facile, où la collaboration positive et la communication au sein des organisations sont de plus en plus reconnues comme essentielles ; il peut être intéressant de prendre le temps de s’arrêter quelques instants sur nos méthodes et outils de travail, de déconstruire nos schémas de pensées et d’expérimenter de nouvelles approches. Il n’est jamais trop tard pour un atelier-conférence avec de véritable morceau d’expérience de terrain dedans et la découverte de logiciels méconnus.

                                                                                                        Fabrice Wauthy – Dimanche 20.01 : 14h-16h

                                                                                                        Share

                                                                                                            Et on butera tous les PNJs

                                                                                                            Selon nous, concevoir un GN consiste en partie à faire des choix de conception. Des choix qui ne sont ni bons ni mauvais, mais qui vont avoir des conséquences sur l’œuvre finale. Le fait d’avoir (ou non) des PNJs tourne souvent au non-choix : on en a pas, parce qu’en tant qu’organisateurs on en a besoin. Sauf que la notion même de PNJ vient avec tout un lot de conséquences dont on se rend pas forcément compte au premier abord. Ayant commencé par des GNs très lourds en terme de PNJs (avec quasiment 1 PNJ par joueurs) nous avons fini par décider dans notre association de nous passer autant que possible de PNJ, et de ne fonctionner qu’avec des PJs. Comment en sommes nous arrivés là ? Quelles sont les conséquences de ces deux types de jeux ? C’est ce que nous vous proposons d’explorer, anecdotes croustillantes à l’appui.

                                                                                                            Nicolas Brouet – Samedi 19.01 : 11h-12h

                                                                                                            Share

                                                                                                                Oppression et domination en GN

                                                                                                                Incarner un personnage dominant, opprimant, écrasant vient naturellement à certain·e·s, mais d’autres ont besoin d’être outillé·e·s pour oser relever ce défi. Cet atelier propose quelques techniques à découvrir et à expérimenter afin de démystifier ce type de jeu, et permettre de clarifier les ambiguïtés qu’il peut provoquer. Il vise à étoffer la « boite à outil de GN » de joueur·euse·s qui voudraient avoir un plus grand nombre d’options quant au type de personnages qu’ielles osent jouer, mais aussi à expliciter, par l’apport d’un regard théorique, comment aborder ces rôles. Dans la plupart des GN, cela permettra aussi d’améliorer voire de permettre de créer des scènes et des ambiances qui sont autrement difficiles à réaliser.

                                                                                                                Rachel Hoekendijk – Dimanche 20.01 : 10h – 12h30

                                                                                                                Share

                                                                                                                    The Drinklings

                                                                                                                    A group of friends meet regularly in a pub. They all work as respectable and esteemed scholars at an ancient university, but they all also write fantastical fiction in their spare time. The larp is made up of scenes depicting a series of their monthly meetings, at which they talk about their writing and how it’s going, and bounce ideas around the table. The last scene, set much later, involves a group of critics discussing the work of these giants.
                                                                                                                    « This is a light-hearted larp, with themes of friendship and the tension between support and envy/competitiveness. When your friend gets a book contract for the work you’ve been helping them with, while your own (far superior!) masterpiece languishes unrecognized, how do you feel? What will the judgement of history have to say about you?


                                                                                                                    Un groupe de camarades se rencontre régulièrement dans un pub. Celui-ci est composé de respectables universitaires qui partagent une même passion : l’écriture de romans fantastiques. Le GN est composé de scènes représentant une série de leurs réunions mensuelles, au cours desquelles les protagonistes parlent de leur travail d’écriture et évoquent des idées autour d’une table. La dernière scène, beaucoup plus tard, met en scène un groupe de critiques discutant du travail de ces légendes de la littérature. C’est un GN léger, traitant d’amitié et des tension que créent l’aide et la compétitivité. Lorsque quelqu’un de proche obtient un contrat d’édition pour le travail que vous lui avez apporté, alors que votre propre chef-d’œuvre (bien supérieur !) languit non reconnu, que ressentez-vous ? Quel jugement l’histoire portera-t-elle sur vous ?

                                                                                                                    Saki Jones – Samedi 19.01 : 21h – 23h30

                                                                                                                    Share

                                                                                                                        Organiser pour pas un rond – ou presque

                                                                                                                        Cette conférence a pour but de faire un tour d’Horizon des moyens mis en place afin d’écrire et organiser des GNs immersifs à petit prix. Il ne s’agit en aucun cas de critiquer les jeux onéreux qui nous en mettent plein les mirettes, mais de proposer des alternatives à ceux-ci.

                                                                                                                        Saki Jones – Samedi 19.01 : 11h-12h

                                                                                                                        Share

                                                                                                                            Métameule

                                                                                                                            Vous êtes une nouvelle équipe d’orga ayant repris le flambeau sur le jeu de rôle grandeur nature « la légende de dragotor 8 « . A deux semaines de votre gn, vous êtes confiant.es. Le site est déjà loué, les inscriptions sont faites, l’équipe de pnj est au taquet. Il n’y a que quelques détails accessoires à régler. Comme l’encaissement des paiements, les costumes et le scénario. Vos pj auront-t’ils la chance cette année de vaincre l’archidémon Belzétorix et de refermer, pour la cinquième fois, le portail des enfers ?

                                                                                                                            Vera Descamps – Samedi 19.01 : 11h-12h

                                                                                                                            Share
                                                                                                                              Share