photo Artaud Olivier(1)

Olivier Artaud

Olivier avait découvert la pratique intensive du jdr et accessoirement du killer au lycée grâce à l’immense temps libre laissé par une intelligence supérieure uniquement confrontée à un bac (français) au rabais. En 1989 (oui, il est vieux), il participa à un GN médiéval fantastique des plus lamentables dont il sortit en se disant que cette activité n’était définitivement pas pour lui.
En 1991, avec quelques camarades, il inventa un nouveau concept de loisir qui s’avéra être juste du bon GN actuel, chose qui devait se pratiquer ailleurs encore qu’aucune preuve crédible ne leur en ait jamais été fournie. Avec les mêmes complices, il fonda Rôle (http://www.asso-role.fr), association de GN « tout sauf med’bour », connue pour sa générosité intéressée, son amour d’elle-même et sa forte activité (de bon goût).
Après avoir évincé le pouvoir en place, il en devient Président, ce qu’il est certainement encore à cette heure tant la démocratie est de façade dans cette structure bananière. Pour satisfaire son ambition dévorante, il fut aussi Président de la Fédé GN pendant 3 ans, juste le temps de réaliser à quel point la frustration des provinciaux les rendait racistes envers ceux qui avaient la chance de vivre en Île-de-France.
Il participa à plus de 200 GN en tant que joueur ou organisateur dans une 50aine de structures différentes, et co-écrivit récemment quelques huis clos pour enfants et un GN sur l’extrème droite française des années 30.