Immersion, piège à cons?

De nombreuses organisations annoncent leurs GNs comme étant « particulièrement immersifs »… tout comme les vendeurs de porno en réalité virtuelle, d’expositions sur Banksy ou de pièces de théâtre autorisant le public à se déplacer. D’un reportage télé à un cours de cocktail, tout est aujourd’hui présenté comme « une immersion ». Est-ce qu’il y a des immersions spécifiques au GN? Sont-elles mesurables? Ce mot sert-il encore à quelque chose à part vendre des inscriptions?

Conférence (Thomas B.) – samedi 23 octobre de 10h30 à 11h30

Share